L’Ademe met en place une plateforme publique pour améliorer le reporting carbone des entreprises

Un nouvel outil de reporting

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), organisme gouvernemental rattaché aux Ministères de l’Ecologie et de l’Education, a rendu publique la mise en ligne d’une plateforme de reporting carbone. Destinée aux entreprises et aux institutions, cette base de données permettra selon ses promoteurs de faciliter la prise en main et la réalisation d’un bilan carbone.

 Rappelons en effet que depuis 2010, les entreprises de plus de 500 salariés, les services de l’Etat, les collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants et les établissements publics de plus de 250 agents ont l’obligation réglementaire de réaliser un bilan de leurs émissions carbonées. Or, seuls 38% des établissements publics, 56% des entreprises et 60% des collectivités concernées ont rempli cette obligation.

Bilan-Ges :

La plateforme de l’Ademe, pragmatiquement nommée « Bilan-Ges » (http://www.bilans-ges.ademe.fr/), cherche donc à remplir le fossé séparant les faits et les objectifs. Elle dispose pour cela de solides arguments :

  • L’utilisation de la plateforme et l’accès à la base de données (la Base Carbone) est ouverte à tous et entièrement gratuite.
  • Une interface didactique et pédagogique, qui rappelle les enjeux de la comptabilité carbone et permet une approche sectorielle.
  • L’accès à un forum et la possibilité de participer à la gouvernance de la structure, ainsi qu’un accent mis sur la transparence.

A ce jour, la plateforme compte déjà plus de 2300 inscrits et a permis la publication de 56 bilans GES. Parmi les inscrits, citons des entreprises comme Adidas France ou la branche Ouest de Système U, ainsi que le groupe de presse Nice-Matin.

Origo vous permet de réduire votre bilan carbone :

Enfin, pour les entreprises et les organismes publics concernés, il est bon de préciser que les garanties d’origine permettent une singulière réduction du bilan carbone, en impactant sur le bilan de Scope 2. Pour en savoir plus, lisez notre article consacré à ce sujet et si derechef les garanties d’origine vous interpellent, Origo saura vous répondre et vous conseiller.


Ivan Debay