Les géants du net face à leur impact carbone : publication du 5ème rapport “Clicking Clean” de Greenpeace USA

Greenpeace USA a publié à la mi-Mai son rapport annuel sur l’impact environnemental des géants américains du Web avec cette fois un focus sur l’utilisation des services du Cloud. On peut en retenir les conclusions suivantes :

Dans l’ensemble, les entreprises du net aux Etats-Unis font un effort important pour limiter leurs impacts sur l’environnement. Certaines d’entre elles ont ainsi mis en place d’ambitieuses politiques de verdissement de leur consommation d’électricité, principal facteur polluant de leur activité. Apple, Google et Equinix par exemple ont fait le pari d’avoir un sourcing d’électricité 100% renouvelable à l’avenir.

Greenpeace dresse par ailleurs un classement basé sur la part d’EnR dans le mix de consommation énergétique de ces entreprises :

 

 

Rang

Entreprise

Part d’électricité verte

1

Apple

87%

2

Yahoo !

73%

3

Facebook

49%

4

Google

46%

5

Amazon Web Services

23%

6

eBay

10%

 

L’ONG dresse aussi le constat que les entreprises en BtoC sont bien plus volontaires en termes de verdissement de la consommation de leur datacenters que les entreprises en BtoB.

 

Enfin, Greenpeace considère que l’absence de volonté du management de ces entreprises n’est pas le principal obstacle au verdissement de leur data centers. Au contraire, le problème vient plutôt du monopole d’utilities ayant un mix de production électrique très carboné. L’offre est au final plus problématique que la demande, et en tout cas beaucoup moins volontariste dans la transition vers une énergie moins carbonée.

Pour plus d’informations, consultez le rapport (en anglais) ici :

http://www.greenpeace.org/usa/Global/usa/planet3/PDFs/2015ClickingClean.pdf

 


Ivan Debay