La France, mauvaise élève de la classe européenne au niveau des énergies vertes

La Commission Européenne a publié le lundi 16 Juin 2014 son suivi biannuel de l’avancée des pays membres en termes de renouvelables vis à vis de leurs objectifs fixés dans le paquet « Energie-Climat ». Rappelons-le, l’objectif fixé par cette directive est d’atteindre 20% de renouvelables dans le mix électrique européen, chaque pays ayant son propre objectif à atteindre. Retour sur les points essentiels de ce rapport :

  1. En 2014, la part des renouvelables a atteint 15,3%. C’est une bonne nouvelle. L’Union progresse d’année en année et peut en continuant sur ce rythme espérer atteindre sa cible.
  1. L’éolien est hors hydraulique la principale source d’énergie renouvelable en Europe. La capacité installée atteint fin 2014 plus de 130 GW.
  1. Sur les 28 membres que compte l’UE, 26 ont atteint leur objectif de mi parcours (2011/2012). Seuls deux, la France et les Pays-Bas, n’ont pas réussi cette première étape. La France, avec 14,1% de renouvelables en 2014, est encore bien loin de la cible des 23% à l’horizon 2020.
  1. Outre la France et les Pays-Bas, la Commission a rappelé à l’ordre le Luxembourg, la Belgique, Malte et le Royaume-Uni. L’institution européenne craint que ces pays ne soient pas en mesure d’atteindre dans de bonnes conditions leurs objectifs de 2020, légalement contraignants.
  1. 19 pays sont en bonne voie pour dépasser largement leurs objectifs à l’horizon 2020. Le groupe le plus avancé est composé des leaders classiques (Autriche, Danemark, Suède, Allemagne) mais aussi de bons élèves récents (Italie) et d’outsiders venus de l’Est (Estonie, Lituanie, Roumanie) motivés par l’indépendance énergétique que procurent les énergies renouvelables vis à vis de leur voisin russe.
  1. En ce qui concerne les émissions de CO2, l’utilisation des renouvelables a permis d’éviter 388 mt de CO2 en 2013. C’est une conséquence logique des 116 millions de tonnes d’énergies fossiles évitées par ces installations renouvelables, améliorant par ailleurs la sécurité énergétique de l’Union.
  1. Enfin, la Commission rappelle que les énergies renouvelables sont un secteur porteur, qui emploie désormais 1,15 million de personnes à travers l’Union, et pèse plus de 130 milliards de dollars par an.

Source : https://ec.europa.eu/energy/en/topics/renewable-energy/progress-reports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.